2SA forcing après Texas

Nous avons vu dans un précédent dossier du mois (Stayman avec majeure cinquième ? A lire impérativement avant celui-ci) que, en réponse à une ouverture de 1SA, les mains comportant une majeure cinquième dans la zone "espoir de manche" (environ 8 points H, 7/8 avec un singleton) pouvaient se traiter de la façon suivante :

- Avec les Piques, toujours un Stayman.

- Avec les Cœurs, soit un Stayman, soit en utilisant conventionnellement la séquence suivante :

ONES
1SA-2-
2-2♠

Du coup, cette façon de procéder "libère" les séquences suivantes :

ONES
1SA-2-
2-2SA
ONES
1SA-2-
2♠-2SA

Qui n'ont plus de raison d'être pour indiquer une main régulière de 8 points H.

On va donc rendre ces séquences forcing de manche, ce qui va nous donner une bien plus grande précision dans la recherche de la meilleure manche ou des chelems.

En effet, le système "standard" n'est pas toujours très performant :

  • Ouest
  • ♠ R105
  • ♥ V74
  • ♦ A105
  • ♣ ARV2
ONES
1SA-2-
2-3SA-
?

Faut-il passer au nom de la distribution 4-3-3-3, en dépit du fit, ou faut-il rectifier à 4 ?

Si le partenaire possède :

  • Ouest
  • ♠ R105
  • ♥ V74
  • ♦ A105
  • ♣ ARV2
  • Est
  • ♠ AD2
  • ♥ RD632
  • ♦ 74
  • ♣ 963
ONES
1SA-2-
2-3SA-
?

Il faut mieux jouer 4, le contrat de 3SA étant clairement mis en grand danger par l'entame à Carreau, mais si Est contemple :

  • Ouest
  • ♠ R105
  • ♥ V74
  • ♦ A105
  • ♣ ARV2
  • Est
  • ♠ AD2
  • ♥ D9632
  • ♦ DV
  • ♣ D63
ONES
1SA-2-
2-3SA-
?

Cette fois, c'est bien 3SA qu'il faut jouer !

Dans le système standard, la décision de l'ouvreur relève donc à peu de choses près du hasard total !

Si le répondant avait pu envoyer l'un ou l'autre des messages suivants : "j'ai cinq Cœurs, de quoi jouer 3SA mais une préférence pour 4 si tu es fitté" ou, au contraire : "j'ai cinq Cœurs, de quoi jouer 3SA mais une préférence pour 3SA si tu es 4-3-3-3", il aurait pu prendre sa décision en connaissance de cause.

Dans la zone "espoir de chelem", le système standard n'est pas toujours très souple :

  • Ouest
  • ♠ RV6
  • ♥ V75
  • ♦ RV6
  • ♣ RDV2
  • Est
  • ♠ AD2
  • ♥ RD632
  • ♦ 74
  • ♣ A63
ONES
1SA-2-
2-4SA-
?

Que l'ouvreur passe ou rectifie à 5, les deux contrats peuvent chuter. L'idéal aurait été de s'arrêter à 4.

  • Ouest
  • ♠ AV102
  • ♥ R2
  • ♦ D1095
  • ♣ AD9
  • Est
  • ♠ R4
  • ♥ AV1053
  • ♦ 2
  • ♣ RV1085
ONES
1SA-2-
2-3♣-
3SAfin

Il est très douteux pour Est de reparler sur 3SA décourageant avec seulement 12 H, alors que le contrat de 6♣ est excellent. Quant à Ouest, bien qu'il possède d'excellentes cartes de complément en face d'un bicolore Cœur-Trèfle, il ne peut rien dire d'autre sur 3♣ que 3SA puisqu'il ignore la présence du cinquième Trèfle.

Un autre cas où l'ouvreur se retrouve dans une situation ingérable dans le système classique :

  • Ouest
  • ♠ V86
  • ♥ RV
  • ♦ RV5
  • ♣ AR962
ONES
1SA-2-
2-3-
?

C'est le fameux "problème des Carreaux" !

D'après la "théorie du singleton", Est possède soit une main de chelem, auquel cas il peut être 5-4-2-2, soit un singleton noir (avec une main 5-4-2-2 aux ambitions limitées à la manche, il aurait dit 3SA sur 2, sans nommer ses Carreaux).

Si le singleton d’Est est à Trèfle, il faut jouer 3SA, mais pas s’il est à Pique.
Or, l’enchère de 3♠ exprimerait exactement l’inverse (bon arrêt à Pique, trou à Trèfle) et celle de 3♣ est interdite par le réglement ! Les experts contournent le problème en convenant que le soutien à 3 est bivalent (un vrai fit ou un problème à Pique), mais même eux ne maîtrisent pas toujours la suite !! Sans parler des problèmes d'arbitrage induits par le fait que l'enchère de 3 dans ce cas ne vient pas "foulée", en général !

L'adoption du 2SA forcing après un Texas va nous permettre de résoudre tous ces problèmes.

Le répondant emploiera cette enchère dans plusieurs cas (mais jamais avec quatre cartes dans l'autre majeure, bien entendu, puisqu'on fait alors un Stayman) :

- les mains irrégulières sans bon 5-5, de type 5-4-3-1 ou 5-4-4-0.
- les mains régulières d’au moins 16 H (plus les 5-4-2-2 à partir de 15 H).
- les mains de manche 5-3-3-2 qui envisagent de jouer 3SA même en face d’un jeu fitté (4-3-3-3, voire 4-4-3-2 avec un mauvais soutien et un gros doubleton).

Par inférence : un Texas majeur suivi de 3♣ ou 3 garantit alors un bon 5-5 :

  • Ouest
  • ♠ AV102
  • ♥ R2
  • ♦ D1095
  • ♣ AD9
  • Est
  • ♠ R4
  • ♥ AV1053
  • ♦ 2
  • ♣ RV1085
ONES
1SA-2-
2-3♣-
4♣-4-
4-4♠-
4SA-5-
6♣fin

Connaissant maintenant le cinquième Trèfle dans une bonne main, l'ouvreur n'hésite plus à dépasser 3SA avec ses excellents honneurs de compléments et la machine est lancée...

Réaction de l'ouvreur sur 2SA forcing

Il existe plusieurs façons de procéder.

Je vous en propose une qui nécessite un petit effort de mémoire mais qui rend la suite extrêmement simple :

3♣ : je ne suis pas fitté pour ta majeure.

3 : je suis fitté par trois cartes.

3fit : je suis fitté par quatre cartes.

Développements sur 3fit

C'est très simple. Le fit neuvième étant connu, il n'est plus question de jouer 3SA. Le répondant :

- conclut à 4 ou 4♠ s'il n'a pas d'espoir de chelem.

- utilise l'enchère "impossible" de 3SA pour déclencher les contrôles.

- nomme un singleton s'il désire faire juger ses cartes à l'ouvreur.

Exemples :

  • Ouest
  • ♠ RDV8
  • ♥ RD107
  • ♦ RD
  • ♣ 1052
  • Est
  • ♠ A72
  • ♥ AV643
  • ♦ A2
  • ♣ DV3
ONES
1SA-2-
2-2SA-
3-3SA-
4-4fin

Le manque de contrôle à Trèfle est découvert à bas palier et on évite ainsi d'aller chuter au palier de 5 quand les Trèfles sont 5-2. Dans le système standard, Est aurait dit 4SA sur 2 et Ouest aurait répondu 6 au nom du fit neuvième...

  • Ouest
  • ♠ RD10
  • ♥ RD107
  • ♦ RDV
  • ♣ 1052
  • Est
  • ♠ 2
  • ♥ AV643
  • ♦ A42
  • ♣ AV83
ONES
1SA-2-
2-2SA-
3-3♠-
4fin

Sur 3, Est peut nourrir quelques espoirs de chelem si l'ouvreur n'a pas trop de "points perdus" à Pique en face de son singleton. Il annonce donc conventionnellement ce dernier (3♠). Avec l'une des deux teneurs les pires qui soient en face d'un singleton (Roi-Dame et Roi-Valet), l'ouvreur doit refuser la déclaration des contrôles et donner un coup de frein à 4. Refroidi, Est en reste sagement là.

  • Ouest
  • ♠ A43
  • ♥ RD107
  • ♦ R963
  • ♣ R2
  • Est
  • ♠ 2
  • ♥ AV643
  • ♦ A42
  • ♣ AV83
ONES
1SA-2-
2-2SA-
3-3♠-
4♣-4-
4SA-5♣
6fin

Bien que minimum au départ, Ouest sait maintenant qu'il n'amène que des cartes miracles et n'hésite pas à prendre la direction des opérations (Blackwood) quand Est déclare 4 (avec dans l'idée de passer si Ouest se contente de revenir à 4).

Essayez le simultané Promo-Bridge en donnes totalement aléatoires, commenté par Marc Kerlero.

Cliquez sur l'image pour plus de renseignements.

Développements sur 3

Cette fois, le fit n'est que huitième. Le répondant doit donc pouvoir proposer 3SA et l'enchère redevient naturelle.

La déclaration d'une nouvelle couleur indique toujours un singleton avec un espoir de chelem.

Pour déclencher la déclaration des contrôles, le répondant répète sa majeure au palier de 3.

4SA serait un Blackwood puisque l'existence d'un fit huitième en majeure a été établie.

Exemples :

  • Ouest
  • ♠ R105
  • ♥ V74
  • ♦ A105
  • ♣ ARV2
  • Est
  • ♠ AD2
  • ♥ D9632
  • ♦ DV
  • ♣ D63
ONES
1SA-2-
2-2SA-
3-3SAfin

Une fois le fit établi (3), Est suggère de jouer 3SA avec sa main régulière, ses mauvais atouts et ses nombreux petits honneurs répartis. Avec son 4-3-3-3 lui aussi à honneurs répartis, Ouest accepte avec joie mais il pourrait évidemment rectifier à 4 avec une autre main :

  • Ouest
  • ♠ R1053
  • ♥ AV7
  • ♦ AR105
  • ♣ 92
  • Est
  • ♠ AD2
  • ♥ D9632
  • ♦ DV
  • ♣ D63
ONES
1SA-2-
2-2SA-
3-3SA-
4fin

Avec un doubleton, surtout non ou peu gardé, l'ouvreur rectifie sagement à 4.

  • Ouest
  • ♠ V8
  • ♥ RV2
  • ♦ RV5
  • ♣ AR962
  • Est
  • ♠ 942
  • ♥ A8754
  • ♦ AD104
  • ♣ 3
ONES
1SA-2-
2-2SA-
3-4fin

Sans espoir de chelem, Est n’a aucune raison de décrire son singleton sur 3 et il doit conclure à 4 sans autre forme de procès. Par rapport au système standard, Est a évité ici de nommer son bicolore, laissant l'adversaire entamer dans le brouillard.

  • Ouest
  • ♠ D8
  • ♥ RV2
  • ♦ RV5
  • ♣ RD962
  • Est
  • ♠ A42
  • ♥ A8754
  • ♦ AD104
  • ♣ 3
ONES
1SA-2-
2-2SA-
3-4♣-
4fin

Cette fois, Est peut montrer son singleton à Trèfle mais l'ouvreur dévalue sa main et freine à 4, surtout sans nommer son contrôle à Carreau, ce qui serait interprété comme un signal encourageant.

  • Ouest
  • ♠ V8
  • ♥ RD2
  • ♦ RD95
  • ♣ A962
  • Est
  • ♠ A42
  • ♥ AV754
  • ♦ AV104
  • ♣ 3
ONES
1SA-2-
2-2SA-
3-4♣-
4-4♠-
4SA-5♣-
7fin

Un bijou !

Lorsqu'Est annonce la courte à Trèfle, il a forcément quatre cartes à Carreau (puisqu'il n'a ni quatre Piques - Stayman -, ni unicolore sixième à Cœur - réponse directe de 3 sur 1SA). Ouest compte donc quatre levées à Carreau, cinq à Cœur, deux As noirs et deux coupes à Trèfle (utiles seulement à l'atout Carreau) : treize !

Remarquez l'enchère de 4♠, plus habile qu'un Blackwood avec une main dont toutes les grosses cartes peuvent être "répondues" au Blackwood du partenaire.

Remarquez également qu'Est ne découvre qu'on va jouer à l'atout Carreau qu'à la fin. Sur 4SA, il aurait considéré le Roi de Cœur comme le cinquième As (s'il l'avait eu), pas le Roi de Carreau.

  • Ouest
  • ♠ R83
  • ♥ R92
  • ♦ A53
  • ♣ AV62
  • Est
  • ♠ A42
  • ♥ AV754
  • ♦ DV8
  • ♣ R7
ONES
1SA-2-
2-2SA-
3-3-
3♠-4♣-
4-4fin

Sur 3, Est enclenche les contrôles en répétant sa couleur mais, bien qu'il n'en manque aucun, il donne ensuite un coup de frein à 4 pour montrer qu'il n'était qu'en zone "espoir de chelem". Très minimum, l'ouvreur passe en courant !

Développements sur 3♣

Cette fois, le fit n'est pas trouvé. Il va falloir maintenant que le répondant puisse montrer soit sa main régulière de chelem, soit son singleton, pour permettre à l'ouvreur de choisir entre 3SA et une autre manche.

- Les enchères de 3, 3 et 3♠ vont décrire le singleton (comme d'habitude, la répétition de la majeure promise est un singleton "impossible" et décrira conventionnellement le singleton à Trèfle). Il est important de comprendre que, aucun fit n'ayant encore été trouvé, il faut pouvoir explorer le contrat de 3SA et qu'on ne peut donc pas se permettre de décrire le singleton à Trèfle en disant 4♣, comme on le faisait aux paragraphes précédents où l'ouvreur était fitté dans la majeure du répondant !

- 3SA est naturel.

- 4SA est quantitatif.

- 4♣ et 4 décrivent des mains 5-4-2-2 avec au moins un espoir de chelem. Dans ce cas, l'ouvreur pourra freiner à 4SA (minimum sans fit), jumper à 6SA (maximum sans fit) ou nommer son premier contrôle pour agréer le fit dans la mineure quatrième.

Exemples :

  • Ouest
  • ♠ RV
  • ♥ V86
  • ♦ RV5
  • ♣ AR962
  • Est
  • ♠ AD1054
  • ♥ 9
  • ♦ A1042
  • ♣ 873
ONES
1SA-2-
2♠-2SA-
3♣-3-
3♠-4♠fin

Sur 3♣ (pas de fit à Pique), Est décrit son singleton à Cœur. Evidemment dans l'impossibilité de déclarer 3SA avec le Valet de Cœur troisième, Ouest en profite pour montrer son honneur second à Pique et, sans espoir de chelem mais avec une belle couleur, Est essaie la manche à sept atouts.

  • Ouest
  • ♠ V86
  • ♥ RV
  • ♦ RV5
  • ♣ AR962
  • Est
  • ♠ 942
  • ♥ A8754
  • ♦ AD104
  • ♣ 3
ONES
1SA-2-
2-2SA-
3♣-3-
3SAfin

3 (répétition "impossible") décrit conventionnellement le singleton à Trèfle. Ouest peut donc revenir à 3SA, sans se préoccuper un seul instant des Piques ! Remarquez bien que la ligne ne possède aucun arrêt à Pique et que 3SA est pourtant la seule manche jouable.

  • Ouest
  • ♠ RD4
  • ♥ 82
  • ♦ RV5
  • ♣ AR962
  • Est
  • ♠ A72
  • ♥ AV643
  • ♦ A2
  • ♣ DV3
ONES
1SA-2-
2-2SA-
3♣-4SA-
6♣fin

Avec 16 points H, Est conserve un espoir de chelem, en dépit du misfit à Cœur et déclare donc 4SA (quantitatif). Minimum, Ouest passerait. Maximum, il peut annoncer une mineure longue pour proposer de jouer le chelem à la couleur, Est acceptant ou rectifiant à 6SA, selon son choix. Ici, la coupe de la main courte à Carreau permet de trouver une douzième levée plus facilement qu'à Sans-Atout.

  • Ouest
  • ♠ RD42
  • ♥ 82
  • ♦ RV5
  • ♣ AR96
  • Est
  • ♠ A3
  • ♥ AV976
  • ♦ AD83
  • ♣ V7
ONES
1SA-2-
2-2SA-
3♣-4-
4SAfin

Sur 3♣, la nomination d'une mineure au palier de 4 décrit un 5-4-2-2 avec au moins un espoir de chelem. Misfitté et plutôt minimum, Ouest freine à 4SA et, avec seulement 16 H, Est décide d'en rester là.

  • Ouest
  • ♠ RD4
  • ♥ 82
  • ♦ RV52
  • ♣ AR96
  • Est
  • ♠ A3
  • ♥ AV976
  • ♦ AD83
  • ♣ V7
ONES
1SA-2-
2-2SA-
3♣-4-
4♠-5-
6fin

Cette fois, l'ouvreur agrée l'atout Carreau en nommant son contrôle à Pique. Est revient à 5 par manque de contrôle à Trèfle mais Ouest peut raisonnablement décider d'ajouter le sixième Carreau.

Cliquez ci-dessous pour télécharger un résumé

2SA forcing apres Texas

EXERCICES

  • Ouest
  • ♠ R
  • ♥ AV542
  • ♦ D63
  • ♣ V963
ONES
1SA-
2-2-
?
3SA : dans le cadre de la "théorie du singleton", les As et les Rois secs ne sont pas de "vrais" singletons. Avec ce jeu, on ne doit envisager que deux contrats : 3SA et 4. Il faut donc faire la séquence pour laisser ce simple choix à l'ouvreur, en montrant une préférence pour 4, même s'il est 4-3-3-3. Si vous transitez pas 2SA forcing, vous risquez de jouer 5♣ en face de la main suivante : ♠ V85 R3 ARV7 ♣ A754, alors que la seule manche ayant des chances raisonnables de gagner est 3SA. Après tout, la probabilité d'arrêter les Piques est supérieure à 75 %.
  • Ouest
  • ♠ AD
  • ♥ RD1054
  • ♦ 3
  • ♣ 87652
ONES
1SA-
2-2-
?
2SA. Les Trèfles ne sont pas assez beaux pour 3♣. Sur 3♣ (deux cartes à Cœur), on annoncera le singleton à Carreau (3) et, si l'ouvreur ne dit pas 3SA, il sera toujours temps d'envisager le contrat de 5♣.
  • Ouest
  • ♠ AD1054
  • ♥ 5
  • ♦ RD42
  • ♣ V97
ONES
1SA-
2-2♠-
2SA-3♣-
?
3 : singleton à Cœur. Voyons voir si Est peut dire 3SA...
  • Ouest
  • ♠ AD1054
  • ♥ 5
  • ♦ RD42
  • ♣ V97
ONES
1SA-
2-2♠-
2SA-3-
?
4♠ : plus la peine d'annoncer le singleton puisque, cette fois, le fit est trouvé et l'espoir de chelem trop lointain.
  • Ouest
  • ♠ AD1054
  • ♥ 5
  • ♦ RD42
  • ♣ V97
ONES
1SA-
2-2♠-
2SA-3♠-
?
4 : en revanche, avec le fit neuvième, pourquoi pas... Si Est revient à 4♠ en raison de points perdus à Cœur, on en restera là.
  • Ouest
  • ♠ 854
  • ♥ R2
  • ♦ ADV3
  • ♣ AD96
ONES
1SA-2-
2-2SA-
3♣-3-
?
3SA : Est vient de décrire un singleton à Trèfle. Avec As-Dame quatrièmes, on peut facilement jouer 3SA, sans se préoccuper des Piques !
  • Ouest
  • ♠ 85
  • ♥ R42
  • ♦ AD96
  • ♣ RDV3
ONES
1SA-2-
2-2SA-
3-3♠-
?
4♣ : Est vient de décrire un singleton à Pique. Comme on l'a soutenu à Cœur (3) et qu'il ne conclut pas à 4, c'est forcément qu'il recherche le chelem. Sans points perdus dans le singleton, il faut enclencher les contrôles.
  • Ouest
  • ♠ 85
  • ♥ R42
  • ♦ AD96
  • ♣ RDV3
ONES
1SA-2-
2-2SA-
3-4♣-
?
4 : le singleton à Trèfle est, en revanche, une très mauvaise nouvelle. Il faut freiner à 4 sans nommer le contrôle à Carreau.

Attention aux confusions : le singleton à Trèfle ne se décrit en répétant la majeure que lorsque l'ouvreur dit 3♣ (misfitté) sur 2SA puisque, dans ce cas de figure, il ne faut pas dépasser 3SA à la légère. Sur les réponses fittées (3 et 3fit), on le nomme naturellement (4♣). L'enchère de 3fit sur 3 sert à déclencher les contrôles.

  • Ouest
  • ♠ RD42
  • ♥ R74
  • ♦ A86
  • ♣ A74
ONES
1SA-2-
2-2SA-
3-3SA-
?
4 : Est propose 3SA et on est 4-3-3-3. Néanmoins, avec que des honneurs de tête, on risque d'être fragile dans la couleur du doubleton d'Est, surtout s'il se situe dans une mineure. Admettons pourtant que passer sera parfois le bon choix.
  • Ouest
  • ♠ A74
  • ♥ R2
  • ♦ A542
  • ♣ AD63
ONES
1SA-2-
2-2SA-
3♣-4♣-
?
4 : Est vient de décrire un 5-4-2-2 avec quatre Trèfles et au moins un espoir de chelem. 4SA chez nous à ce stade serait décourageant. Pour agréer implicitement l'atout Trèfle, il faut nommer un contrôle.

Attention aux confusions : 4♣ ne décrit un singleton que sur les réponses fittées de l'ouvreur (3 et 3fit).