La défense contre le 2 multi

Le 2 multi est une convention dont j’ai horreur, mais qui est de plus en plus souvent utilisée en France et qui peut s’avérer très gênante pour une paire adverse mal préparée.

De plus, ses utilisateurs sont fréquemment beaucoup plus souples dans leurs critères d’ouvertures que les adeptes du 2 faible classique : ils aiment leur système et veulent l’utiliser à tout prix, n’hésitant généralement pas à ouvrir avec une Dame sixième et soit rien à côté, soit un As et un Roi annexe ! C’est mal joué, mais c’est aussi perturbant. Vous devez vous adapter à ce style destructif si vous ne voulez plus en être les victimes.

Il est donc indispensable de posséder dans son arsenal une parade relativement simple à jouer mais néanmoins efficace. Rappelons au passage que, d'après les nouveaux règlements, vous pouvez avoir à côté de vous et consulter votre système de défense. Je vous conseille donc d'imprimer le résumé que vous trouverez en fin d'article et de l'avoir en permanence avec vous quand vous jouez.

Avant de penser à lutter efficacement contre un ennemi, il faut commencer par bien le connaître.

Rappels sur l'ouverture de 2 multi

Le plus souvent, l’ouverture de 2 provient d’un 2 faible dans l’une des deux majeures. Parfois, il s’agit d’une main forte : dans la version la plus répandue, l’ouvreur peut avoir l’équivalent d’une ouverture de 2♣ fort indéterminé avec soit un jeu régulier (22-23), soit un unicolore mineur.

En imaginant que le joueur n° 2 passe, le partenaire de l’ouvreur réagit ainsi :

- 2 signifie : si tu as un 2 faible à Cœur, tu passes. Si tu as un 2 faible à Pique, tu dis 2♠. Si tu es fort, tu dis 2SA, 3♣ ou 3.

L’enchère ne promet donc pas des Cœurs, au contraire :

  • Ouest
  • ♠ RV54
  • ♥ 5
  • ♦ A42
  • ♣ 109652
ONES
2-
2

Si Est a un 2 faible à Pique, il dira 2♠ et Ouest pourra maintenant soutenir.
On remarque d’ailleurs ici la première faiblesse du système qui a empêché Ouest de barrer immédiatement à 4♠ et laissé Nord intervenir à bas palier.

- 2♠ signifie : si tu as un 2 faible à Pique, tu passes. Si tu as un 2 faible à Cœur, tu dis 3. Si tu es fort, tu dis 2SA, 3♣ ou 3.

L’enchère montre donc très probablement au moins trois cartes à Cœur et plutôt une courte à Pique :

  • Ouest
  • ♠ 4
  • ♥ DV5
  • ♦ A942
  • ♣ 109652
ONES
2-
2♠

Ouest veut ici jouer 3 si Est a un 2 faible à Cœur, mais il pourrait être encore plus fort :

  • Ouest
  • ♠ A
  • ♥ DV52
  • ♦ V94
  • ♣ AR652
ONES
2-
2♠

Ouest ne veut pas jouer plus que 2♠ si Est a un 2 faible à Pique, mais évidemment 4 s’il a un 2 faible à Cœur.

- 2SA est un relais fort (comme le classique 2SA sur un 2 faible).

- 3 est une enchère de barrage à Cœur ET à Pique : l’ouvreur passe avec les Cœurs et rectifie à 3♠ avec les Piques.

Elle provient donc d’une main limitée avec en général trois ou quatre cartes dans les deux majeures :

  • Ouest
  • ♠ A1062
  • ♥ R105
  • ♦ 85
  • ♣ V963
ONES
2-
3

Deuxième faiblesse du système : on ne peut barrer qu’avec une longue dans l’autre majeure, ce qui diminue considérablement l’efficacité du barrage (on essaie d’empêcher le camp adverse de déclarer 4♠ qui chute !).

- 4 est la même chose un palier au-dessus :

  • Ouest
  • ♠ AD62
  • ♥ V1085
  • ♦ 85
  • ♣ 963
ONES
2-
4

Examinons maintenant les différentes options offertes au joueur n° 2 :

2 / 2♠ / 3♣ / 3

Il s’agit d’interventions naturelles garantissant au moins la valeur d’une (petite) ouverture (maximum 17/18 H) avec au moins cinq cartes (solides) au palier de 2 et au moins six au palier de 3 :

  • Ouest
  • ♠ R4
  • ♥ ADV52
  • ♦ A94
  • ♣ 1042
ONES
2
2

On aurait été beaucoup plus ennuyé sur une ouverture de 2♠ faible !

  • Ouest
  • ♠ 4
  • ♥ RD10852
  • ♦ A4
  • ♣ 10842
ONES
2
2

Admettons... mais on ne peut pas descendre plus bas.

  • Ouest
  • ♠ R4
  • ♥ A42
  • ♦ ADV984
  • ♣ 104
ONES
2
3

Nord aura bien du mal à soutenir l’ouvreur puisqu’il ignore sa majeure !

Attention tout de même : si Est déclare maintenant 3 ou 3♠, il ne garantit pas cinq cartes, mais simplement un arrêt dans la majeure nommée (et pas dans l’autre) :

  • Ouest
  • ♠ R4
  • ♥ A42
  • ♦ ADV984
  • ♣ 104
ONES
2
3-3-
3SAfin
  • Est
  • ♠ 963
  • ♥ RD5
  • ♦ R107
  • ♣ AV93

Bien sûr, Est pourrait aussi avoir cinq cartes à Cœur, mais on ne peut pas tout faire. La non-connaissance de la couleur de l’ouvreur gêne surtout Nord, mais aussi parfois le camp Est-Ouest.

Avec trois cartes dans la majeure annoncée par Est et pas d’arrêt pour l’autre majeure, Ouest peut toujours soutenir à tout hasard :

  • Ouest
  • ♠ 84
  • ♥ A42
  • ♦ ADV984
  • ♣ R4
ONES
2
3-3-
4fin
  • Est
  • ♠ 963
  • ♥ RD653
  • ♦ R107
  • ♣ A3

On est retombés sur nos pieds.

Si Est n’a pas cinq cartes dans sa couleur, il rectifie à Carreau :

  • Ouest
  • ♠ 84
  • ♥ A42
  • ♦ ADV984
  • ♣ R4
ONES
2
3-3-
4-5fin
  • Est
  • ♠ 963
  • ♥ RD5
  • ♦ R107
  • ♣ AV93

C’est sur ce type de séquence qu’une paire mal préparée risque d’éprouver les pires difficultés et être victime de mésentente.

2SA

Comme sur une ouverture de 2 faible classique, l’enchère montre une main régulière 16-18 H avec au moins le Valet dans les deux majeures.

  • Ouest
  • ♠ A4
  • ♥ DV5
  • ♦ A942
  • ♣ RD42
ONES
2
2SA

En admettant que Nord passe, Est dispose des enchères suivantes :

- 3♣ Stayman : la situation étant forcing de manche, il faut au moins 7/8 points pour l’employer.

  • Ouest
  • ♠ A4
  • ♥ DV5
  • ♦ A942
  • ♣ RD42
ONES
2
2SA-3♣-
3-3SAfin
  • Est
  • ♠ RV52
  • ♥ 86
  • ♦ 863
  • ♣ A765

Quand Ouest déclare 3 (pas de majeure), le plus simple pour Est est de plonger à 3SA en espérant qu’Ouest arrête les Cœurs... ou que Nord se trompe d’entame !

- 3 : Texas Cœur et 3 : Texas Pique utilisés soit avec cinq cartes et de quoi jouer la manche, soit avec six cartes dans une main faible. La rectification à 3 ou 3♠ du partenaire est obligatoire (même si vous avez l'habitude de jouer la "rectification fittée" sur votre ouverture de 2SA).

  • Ouest
  • ♠ A4
  • ♥ DV5
  • ♦ A942
  • ♣ RD42
ONES
2
2SA-3-
3♠fin
  • Est
  • ♠ V97653
  • ♥ 842
  • ♦ 6
  • ♣ A87

Avec la même main et seulement cinq Piques, mieux vaut passer sur 2SA.

  • Ouest
  • ♠ A4
  • ♥ DV5
  • ♦ A942
  • ♣ RD42
ONES
2
2SA-3-
3-3SA-
4fin
  • Est
  • ♠ D5
  • ♥ R10864
  • ♦ 76
  • ♣ AV53

- 3♠ : le plus simple est de conserver la signification que l’enchère a pour vous sur l’ouverture de 2SA (Texas Trèfle ou bicolore mineur, par exemple). Ma préférence personnelle va pour le bicolore mineur.

3 et 3♠

Le plus simple est de conserver leur signification de barrage.

Vous pouvez aussi convenir de les jouer fortes.

4 et 4♠

Interventions naturelles : au moins sept cartes et une main forte trop excentrée pour contrer :

  • Ouest
  • ♠ ARV10542
  • ♥ 8
  • ♦ ADV
  • ♣ 54
ONES
2
4♠

Ne laissons pas Nord s’exprimer à bas palier.

3SA

Gambling à base d’une mineure longue et d’un arrêt dans chaque majeure :

  • Ouest
  • ♠ D42
  • ♥ A8
  • ♦ ARD10962
  • ♣ V
ONES
2
3SA

Un pari raisonnable, d’autant plus que Nord ne saura pas toujours dans quelle majeure entamer ! Et les Trèfles ? On verra bien !

CONTRE

Promet une main régulière 13-15 H ou à peu près n’importe quel type de main supérieur à 18/19 (à éviter toutefois avec les mains 4-4-4-1 ou 5-4-3-1 - mieux vaut passer - voir plus loin) :

  • Ouest
  • ♠ A4
  • ♥ DV5
  • ♦ A942
  • ♣ R1042
ONES
2
X

Profitons du système adverse pour placer immédiatement un contre économique et sans aucun risque. Remarquez qu’Ouest aurait été contraint de passer sur une ouverture adverse de 2 ou 2♠ faible.

  • Ouest
  • ♠ ADV964
  • ♥ 5
  • ♦ AV4
  • ♣ AR10
ONES
2
X

On est trop fort pour intervenir à 2♠ ou à 4♠. On aurait également contré une ouverture de 2 faible. Quoi qu’il arrive, on mentionnera les Piques ensuite et Est comprendra qu’on a au moins 18 ou 19 points H.

Nous reviendrons sur les développements après ce contre plus loin.

PASSE puis CONTRE

C’est ce que l’on fait avec un singleton ou une chicane dans une majeure et pas d’intervention à la couleur possible :

  • Ouest
  • ♠ AD64
  • ♥ 5
  • ♦ AV42
  • ♣ AR102
ONES
2
-

L’enchère peut paraître inquiétante avec autant de jeu, mais Nord ne passe jamais sur 2 et on retrouvera forcément la parole. Comme il est très probable que l’ouvreur possède les Cœurs, on contrera au deuxième tour :

  • Ouest
  • ♠ AD64
  • ♥ 5
  • ♦ AV42
  • ♣ AR102
ONES
2
-2--
X
ONES
2
-2♠-3
X

Même principe pour les Piques :

  • Ouest
  • ♠ 6
  • ♥ AV63
  • ♦ AV542
  • ♣ A104
ONES
2
-2♠--
X
ONES
2
-2-2♠
X

A noter que ces enchères garantissent presque toujours le singleton ou la chicane dans la couleur adverse : avec une main régulière, on aurait contré 2 et, avec 11-12 points réguliers, on ne réveillerait pas.

Il reste néanmoins possible de posséder une main régulière 16-18 avec deux petites cartes dans la majeure adverse qui ont interdit l’intervention à 2SA.

  • Ouest
  • ♠ 62
  • ♥ AV63
  • ♦ AV4
  • ♣ AD104
ONES
2
-2-2♠
X

Intervenir à 2SA avec deux petits Piques sur 2 est ennuyeux et pourrait nous entraîner à jouer 3SA de la mauvaise main si Est a, par exemple :

  • Ouest
  • ♠ 62
  • ♥ AV63
  • ♦ AV4
  • ♣ AD104
ONES
2
-2-2♠
X-3SAfin
  • Est
  • ♠ R84
  • ♥ R4
  • ♦ RD963
  • ♣ 962

au lieu de :

  • Ouest
  • ♠ 62
  • ♥ AV63
  • ♦ AV4
  • ♣ AD104
ONES
2
2SA-3SAfin
  • Est
  • ♠ R84
  • ♥ R4
  • ♦ RD963
  • ♣ 962

Joué par Est, 3SA est bien meilleur.

Les développements sur «passe puis contre» sont ensuite les mêmes qu’après le contre d’un classique 2 faible (2SA mini cue-bid compris) :

  • Ouest
  • ♠ 6
  • ♥ AV63
  • ♦ AV102
  • ♣ RV64
ONES
2
-2♠--
X-2SA-
3♣-3-
4fin
  • Est
  • ♠ V973
  • ♥ R974
  • ♦ D53
  • ♣ A2

2SA : mini cue-bid (au moins 8 points).
3♣ : meilleure mineure, contre minimum.
3 : encourageant, non forcing (8-10).
: je sais comment manœuvrer les atouts : As et petit vers le 9 (Nord en a trois ou quatre).

Passe puis une enchère

Là encore, le système adverse nous permet de parler avec des mains avec lesquelles on aurait dû passer sur un 2 faible :

  • Ouest
  • ♠ 9
  • ♥ 963
  • ♦ 852
  • ♣ RDV954
ONES
2♠
-4♠fin
  • Est
  • ♠ 876
  • ♥ AV1042
  • ♦ 4
  • ♣ A632

Ouest ne peut pas intervenir à 3♣ sur 2♠ avec si peu de jeu et, quand Nord déclare 4♠ (en attaque ou en défense, personne ne le sait à part lui), ni Est ni Ouest ne peuvent rien dire mais, si Nord-Sud jouent le 2 multi, la défense à 5♣ peut être trouvée :

  • Ouest
  • ♠ 9
  • ♥ 963
  • ♦ 852
  • ♣ RDV954
ONES
2
-2-2♠
3♣4♠5♣
  • Est
  • ♠ 876
  • ♥ AV1042
  • ♦ 4
  • ♣ A632

Protégé par son premier passe, Ouest peut maintenant montrer sa belle couleur sixième et la surenchère d'Est est évidente.

  • Ouest
  • ♠ 9
  • ♥ 96
  • ♦ AD852
  • ♣ RV954
ONES
2♠
-
ONES
2
-2-2♠
2SA

Ouest est trop faible pour intervenir à 3 sur 2♠ (ou à 3♠ si, pour vous, l’enchère montre un bicolore mineur) et 2SA serait naturel (16-18), mais, après avoir passé sur 2 multi, 2SA au deuxième tour montre forcément un bicolore mineur et on est assez fort pour se le permettre à ce palier.

Nous allons examiner maintenant les développements lorsque le joueur n° 2 contre l’ouverture de 2.

2 contre

Rappel : le n° 2 promet une main régulière 13-15 ou une main très forte (18/19 et +). Bien entendu, dans un premier temps, le n° 4 va assumer la signification 13-15. Si le n° 2 est très fort, ce sera à lui de le montrer par la suite :

  • Ouest
  • ♠ RV5
  • ♥ A5
  • ♦ A42
  • ♣ AR1052
ONES
2
X2-2♠
2SA

Enchère décrivant logiquement 19-21 points réguliers avec un arrêt à Pique (dans la zone 16-18, on serait intervenu à 2SA).

Sur ces séquences, on peut utiliser exactement les mêmes développements que si Ouest avait dit 2SA sur un 2 faible à Pique (à la zone près) :

  • Ouest
  • ♠ RV5
  • ♥ A5
  • ♦ A42
  • ♣ AR1052
ONES
2
X2-2♠
2SA-3-
3fin
  • Est
  • ♠ 86
  • ♥ V97642
  • ♦ 863
  • ♣ 96

Là encore, on remercie chaleureusement les adversaires. S’arrêter à 3 sur une ouverture de 2♠ faible est parfaitement impossible.

  • Ouest
  • ♠ 5
  • ♥ AR5
  • ♦ AV2
  • ♣ ARV1052
ONES
2
X2-2♠
3♣

On était trop fort pour intervenir à 3♣ au tour précédent. imaginez qu'on ait contré une ouverture de 2♠ et que la parole nous soit revenue à 4♠... C'est quand même plus confortable pour nous, non ? Même si Nord déclare 4♠ maintenant, il ne nous barre plus. On pourra contrer en ayant parfaitement décrit notre main, laissant Est passer ou surenchérir au palier de 5 s'il le souhaite.

Regardons maintenant les réponses au contre selon l’attitude du partenaire de l’ouvreur :

2 contre passe ?

Lorsque le n° 3 passe, le n° 4 peut facilement en faire autant : l’ouvreur va forcément être obligé de nommer sa majeure :

  • Ouest
  • ♠ R1054
  • ♥ 86
  • ♦ 963
  • ♣ V542
ONES
2X-
-

Aucune raison de parler avec ce jeu.

Anecdote : la dernière fois que cette séquence est arrivée à ma table, contre deux premières séries nationales, l'ouvreuse a cru que sa partenaire voulait jouer 2 contré (mais comment pourrait-elle décider celà sans connaître la majeure de l'ouvreur ? A part avec deux singletons majeurs, c'est impossible). Résultat : 2 contré - 7 !

  • Ouest
  • ♠ R104
  • ♥ 86
  • ♦ AV63
  • ♣ RD42
ONES
2X-
-

Avec celui-là non plus. Laissons Nord nommer sa majeure. Il n’y a pas de risque réel de se faire barrer avec au moins 26 points dans la ligne et deux mains régulières. On avisera au tour suivant.

Le n° 4 ne parlera donc que s’il sait quoi faire et n’a pas intérêt à laisser l’ouvreur nommer sa majeure.

  • Ouest
  • ♠ 86
  • ♥ R105432
  • ♦ AD3
  • ♣ D2
ONES
2X-
4

Puisqu’on est (pratiquement) sûr de trouver une main régulière en face, montrons notre main avant de nous faire barrer. Si on passe, Nord va dire 2♠ et Sud peut-être 4♠.
Rappelons que si Est a contré avec un singleton à Cœur, c’est qu’il possède un unicolore très fort et il le nommera sur 4.

  • Ouest
  • ♠ R6
  • ♥ RV5
  • ♦ A10932
  • ♣ D102
ONES
2X-
3SA

Que Nord ait les Cœurs ou les Piques, on a envie de jouer 3SA de cette main, alors ne perdons pas de temps. De plus, si Nord-Sud ont neuf Piques et sont verts contre rouges, ils peuvent avoir une bonne défense à 4♠ : ne laissons pas Nord nommer sa couleur.

  • Ouest
  • ♠ R6
  • ♥ R105
  • ♦ R10932
  • ♣ V102
ONES
2X-
2SA

Même chose avec 10-11 points.

Remarquez que ces deux enchères doivent plutôt être évitées avec une majeure quatrième. Dans ce cas, mieux vaut passer pour être en mesure de récupérer un éventuel fit 4-4 plus tard :

  • Ouest
  • ♠ 86
  • ♥ RV52
  • ♦ R1093
  • ♣ RD2
ONES
2X-
-

Si Nord dégage à 2, on dira 3SA. S’il dégage à 2♠, on contrera d’appel pour rechercher un fit 4-4 à Cœur ou un arrêt à Pique :

  • Ouest
  • ♠ 86
  • ♥ RV52
  • ♦ R1093
  • ♣ RD2
ONES
2X-
-2♠--
X

- Les enchères de 2 et 2♠ sont naturelles non forcing et décrivent cinq cartes convenables et de 7/8 à 10 points H :

  • Ouest
  • ♠ 86
  • ♥ RV532
  • ♦ A109
  • ♣ V102
ONES
2X-
2

Si Nord passe, le contreur en fait généralement autant, sauf avec une main maximum et bien fittée (ou, bien entendu, s’il est dans la zone 18 et +).

- Les enchères à la couleur au palier de 3 sont naturelles et forcing de manche.

  • Ouest
  • ♠ 8
  • ♥ AV542
  • ♦ D76
  • ♣ RD85
ONES
2X-
3

Annonçons nos cinq cartes à Cœur avant que Nord-Sud puissent se fitter.
Avec une main 13-15, le contreur dit soit 4, soit 3SA (avec un arrêt à Pique), les autres enchères étant normalement réservées aux mains fortes (18 et +).

  • Ouest
  • ♠ 8
  • ♥ A54
  • ♦ D76
  • ♣ RD10985
ONES
2X-
3♣

Là encore, mieux vaut parler tout de suite sans laisser à Nord-Sud l’opportunité de retrouver un fit à Pique.
En mineure, ces enchères se font plutôt avec six cartes.
Bien entendu, le contreur recherchera les Sans-Atout en priorité.

  • Ouest
  • ♠ 8
  • ♥ A54
  • ♦ D76
  • ♣ RD10985
ONES
2X-
3♣-3SAfin
  • Est
  • ♠ RV6
  • ♥ DV7
  • ♦ A942
  • ♣ A32

Pas de problème.

S’il n’arrête qu’une seule majeure, il nomme celle-là :

  • Ouest
  • ♠ 8
  • ♥ A54
  • ♦ D76
  • ♣ RD10985
ONES
2X-
3♣-3-
5♣fin
  • Est
  • ♠ V62
  • ♥ RD7
  • ♦ A942
  • ♣ A32

Encore une donne où une ouverture de 2♠ faible soutenue à 3♠ en Sud aurait rendu la tâche d’Est-Ouest pratiquement insurmontable.

2 Contre 2/2♠ ?

Par souci de simplification, nous allons conserver exactement le même principe que lorsque le n° 3 a passé : les enchères au palier de 3 sont naturelles et forcing de manche et l’enchère de 2♠ (sur 2) conserve sa signification (5 cartes, 7/8-10 points H).

Précisons tout de mêmes quelques détails :

- Le contre est d’appel : il n’est pas très précis en distribution mais dévoile au moins une dizaine de points H, soit au moins un espoir de manche.

  • Ouest
  • ♠ 54
  • ♥ AV54
  • ♦ R762
  • ♣ D53
ONES
2X2
X

Sud va probablement rectifier à 2♠ mais on aura mentionné qu’on avait au moins un peu de jeu (pas forcément des Cœurs).

  • Ouest
  • ♠ 973
  • ♥ AV763
  • ♦ RD6
  • ♣ R3
ONES
2X2
3

Attention ! Nord n’ayant pas promis des Cœurs, l’enchère de 3 n’est pas un cue-bid mais reste naturelle et forcing.

  • Ouest
  • ♠ 97
  • ♥ 63
  • ♦ RD6432
  • ♣ RD8
ONES
2X2
X2♠--
3

Un peu de jeu, des Carreaux... L’enchère est logiquement non forcing puisqu’on aurait dit 3 au tour précédent avec une main forte.

Remarque pour les paires les plus aguerries : on peut améliorer le système en adoptant, sur ces séquences, une variante du Rubensohl : 2SA Texas Trèfle, 3♣ Texas Carreau, 3 Texas Cœur et 3 Texas Pique. L'intérêt est alors de les utiliser soit en simple enchère compétitive, le plus souvent avec six cartes (on passera si le contreur rectifie, ce qu'il fera en zone 13-15), soit en zone de manche avec peut-être seulement cinq cartes en majeure (on reparlera sur la rectification). Cette façon de procéder est plus performante, mais aussi plus complexe.

Si l’ouvreur passe sur le contre du n°4, il dévoile qu’il a la couleur nommée par son partenaire. Le premier contreur peut alors nommer une couleur, insister à Sans-Atout ou même transformer le contre en punitif :

  • Ouest
  • ♠ RV92
  • ♥ D3
  • ♦ AV4
  • ♣ R954
ONES
2
X2X-
2♠
ONES
2
X2♠X-
-

Première séquence : on ne sait pas si Est a quatre Piques, mais annonçons toujours les nôtres, maintenant que le 2 faible à Cœur de Sud est dévoilé.
Deuxième séquence : miam miam !

Passons maintenant au cas où le n° 2 passe sur l'ouverture de 2.
En général, le n° 3 va déclarer 2 ou 2♠ : rappelons que ces enchères montrent plutôt une courte.

2 passe 2 ?

Le principe est le suivant : le n° 4 enchérit à peu de choses près comme si Nord avait ouvert de 2 faible :

  • Ouest
  • ♠ A1073
  • ♥ 3
  • ♦ RD63
  • ♣ RD93
ONES
2-2
X

Le contre est d’appel court à Cœur (ou très fort au dessus de 18-19).
Evitez de prendre des risques avec des mains 4-4-3-2 de 12-13 points puisque, lorsqu'Est passe sur 2, il a presque toujours moins de 12 points.

- Si Nord passe (dévoilant un 2 faible à Cœur - situation la plus fréquente), Est répond comme il le fait d’habitude à un contre d’appel (y compris le mini cue-bid à 2SA).

A noter tout de même qu’il peut facilement transformer le contre en punitif puisqu’il est placé derrière la longue adverse.

- Si Nord rectifie à 2♠ (beaucoup plus rare), on enchérit naturellement :

  • Ouest
  • ♠ A1073
  • ♥ 3
  • ♦ RD63
  • ♣ RD93
ONES
2-2
X2♠3♣
  • Est
  • ♠ 92
  • ♥ D985
  • ♦ V10
  • ♣ A8542

Est ne doit pas se préoccuper de ses Cœurs : Ouest n’en a pas quatre quand il a contré 2. Il fait juste une enchère libre (mais non forcing) à Trèfle.

Avec plus de jeu, Est pourrait faire un cue-bid à 3♠ pour qu’Ouest nomme les Sans-Atout de sa main :

  • Ouest
  • ♠ A1073
  • ♥ 3
  • ♦ RD63
  • ♣ RD93
ONES
2-2
X2♠3♠-
3SAfin
  • Est
  • ♠ 2
  • ♥ ADV2
  • ♦ V102
  • ♣ A8542

Le contrat est plus solide joué par Ouest.

Dans cette situation particulière, le contre est punitif :

  • Ouest
  • ♠ A1073
  • ♥ 3
  • ♦ RD63
  • ♣ RD93
ONES
2-2
X2♠Xfin
  • Est
  • ♠ R42
  • ♥ AD1082
  • ♦ V102
  • ♣ A8

Avec le Roi de Pique troisième et les Piques d'Ouest, Est sait que Nord est mal tombé !

Si Ouest possède une main qui justifie de contrer d’appel sur les Piques mais pas sur les Cœurs, il fait comme le n° 2, il attend que l’ouvreur nomme sa couleur pour contrer :

  • Ouest
  • ♠ 3
  • ♥ A1073
  • ♦ RD63
  • ♣ RD93
ONES
2-2
-2♠--
X

Et on repart toujours de la même façon, Est répondant comme à un contre d’appel sur un 2♠ faible (avec toujours, bien entendu, 2SA mini cue-bid).

L’intervention à 2SA conserve toujours sa valeur 16-18, mais attention, la majeure de l’ouvreur n’est pas connue : il faut donc posséder au moins un arrêt dans les deux majeures. On utilisera ensuite le même système de développement que sur l’intervention directe à 2SA sur 2 : Stayman à 3♣, 3 et 3 Texas.

  • Ouest
  • ♠ A52
  • ♥ RV94
  • ♦ R762
  • ♣ AD
ONES
2-2
2SA-3♣-
3-4fin
  • Est
  • ♠ 74
  • ♥ A1082
  • ♦ DV10
  • ♣ V1052

Ne nous laissons pas voler notre atout !

  • Ouest
  • ♠ A5
  • ♥ AV94
  • ♦ R762
  • ♣ AD3
ONES
2-2
2SA-3-
3♠fin
  • Est
  • ♠ V98743
  • ♥ 2
  • ♦ D103
  • ♣ V105

Comme toujours, la rectification des Texas est obligatoire.

  • Ouest
  • ♠ A5
  • ♥ AV94
  • ♦ R762
  • ♣ AD3
ONES
2-2
2SA-3-
3♠-3SAfin
  • Est
  • ♠ RV987
  • ♥ 52
  • ♦ AD10
  • ♣ V105

Ouest est censé arrêter les Cœurs quand il dit 2SA. Bien entendu, il pourrait rectifier à 4♠ avec un fit.

L’intervention à 3 doit rester naturelle forte (tant pis pour les bicolores) car, sinon, il y aurait trop de risques de se faire barrer par les Piques :

  • Ouest
  • ♠ 3
  • ♥ ADV1073
  • ♦ RD3
  • ♣ A73
ONES
2-2
3

Si on passe dans un premier temps, en sachant bien que Nord a les Piques, il va dire 2♠ et si Sud barre à 4♠, on se retrouvera dans une situation peu enviable (celle de l’autre salle où Nord-Sud auront enchéri 2♠ - 4♠). Il est quand même mieux de nommer les Cœurs avant !

2 passe 2♠ ?

Le principe est le même : si le n° 4 contre, il montre une courte à Pique (ou, toujours, une main très forte de 18/19 et +).

  • Ouest
  • ♠ 3
  • ♥ A1073
  • ♦ RD63
  • ♣ RD93
ONES
2-2♠
X

Avec un contre d’appel court à Cœur, on est obligé d’attendre :

  • Ouest
  • ♠ A1073
  • ♥ 3
  • ♦ RD63
  • ♣ RD93
ONES
2-2♠
-3--
X

Evidemment, c’est moins confortable (surtout si Sud dit 4) mais, après tout, on se retrouve dans la même situation qu’à l’autre table où la séquence va se produire :

  • Ouest
  • ♠ A1073
  • ♥ 3
  • ♦ RD63
  • ♣ RD93
ONES
2-3
X

Conclusion : maintenant que vous êtes armé et saurez éviter les graves mésententes, vous n’avez plus qu’une chose à souhaiter : rencontrer des adversaires qui jouent le 2 multi !

Cliquez ci-dessous pour télécharger un résumé au format pdf.

Defense contre 2K