La défense contre le 2 bicolore majeur faible terroriste

Après le 2 multi, duquel nombre d'experts sont en train de revenir puisqu'il a clairement un rendement en baisse depuis que les adversaires sont équipés d'un système de défense performant (suivez ce lien pour l'article sur le sujet), la nouvelle convention à la mode est l'ouverture de 2 bicolore majeur faible.

Enfin, quand on dit "bicolore", c'est un grand mot. Il y a peu, mon adversaire a ouvert "ça" de 2 (vert contre rouge) :

  • Ouest
  • ♠ V854
  • ♥ D963
  • ♦ 54
  • ♣ 632
ONES
2 !
Stages-clubs-carré
Meudon
Simultané Promo-Bridge – carré
Simultané Promo-Bridge – carré
Meudon
Stages-clubs-carré

C'est clairement du terrorisme !

Dans ma façon de concevoir le bridge, cette ouverture est une aberration : pourquoi barrer, c'est-à-dire essayer d'empêcher mes adversaires de trouver un contrat, lorsque j'ai sans doute de quoi faire chuter 4 ou 4♠ en raison de mon opposition dans les deux majeures ?

Néanmoins, il faut bien reconnaître que cette ouverture est très gênante. Autant il y a bien longtemps que je n'ai pas pris un mauvais coup contre le 2 multi, autant mon bilan contre le 2 terroriste est pour l'instant négatif : le nombre de points perdus par la gêne occasionnée dans mon camp est, à ce jour, supérieur à celui des bons coups reçus.

En m'inspirant d'un article publié par Cédric Lorenzini dans l'As de Trèfle, je vous propose donc une défense contre cette ouverture mais, je vous le dis tout de suite, elle est loin d'être parfaite et il reste des zones d'ombre. A ce jour, je n'ai pourtant pas trouvé mieux ni lu mieux ailleurs, alors...

Les abonnés pourront télécharger un résumé pdf mais, contrairement à celui sur la défense contre le 2 multi, vous n'aurez pas le droit de le consulter à la table.

1. Les interventions naturelles

Etant données les poubelles 4432 qui sont parfois ouvertes, il faut pouvoir intervenir naturellement, même en majeure.

1.1 2♠ et 3

Resteront donc des enchères naturelles : au moins cinq cartes solides pour 2♠, au moins six pour 3 :

  • Ouest
  • ♠ AD1082
  • ♥ 8
  • ♦ AR54
  • ♣ D63
ONES
2
2♠

Quand on n'a que cinq cartes, il faut la valeur d'une bonne ouverture, 14-18 H environ.

  • Ouest
  • ♠ 5
  • ♥ ADV982
  • ♦ 82
  • ♣ AR54
ONES
2
3

Il est vital d'intervenir avant de se faire barrer par les Piques.

Sur ces interventions, les changements de couleurs en mineure sont naturels et forcing.
En revanche, l'annonce de l'autre majeure est un cue-bid, servant principalement à explorer le contrat de 3SA en demandant au partenaire s'il tient la couleur :

  • Ouest
  • ♠ 854
  • ♥ 8
  • ♦ AR542
  • ♣ ADV5
ONES
23-
3♠

En espérant entendre 3SA... Ou 4, 4♣ ou 4...

Beaucoup plus rarement, ce cue-bid servira en exploration de chelem avec le fit.

  • Ouest
  • ♠ 85
  • ♥ A98
  • ♦ AR542
  • ♣ A85
ONES
23-
3♠-3SA-
4

On est trop fort pour se contenter de 4 directement sur 3.

1.2 3♣ et 3

Comme sur un 2 faible : en principe six cartes (exceptionnellement cinq très solides si la main comporte au moins 15 H et ne peut se traiter ni par Contre, ni par 2SA - voir plus loin). Avec une belle couleur sixième, on peut descendre à 10-11 H (et monter jusqu'à 18).

  • Ouest
  • ♠ 5
  • ♥ 854
  • ♦ RDV1085
  • ♣ A84
ONES
2
3

Le SMIC, mais si le partenaire dit 3SA, on étalera le mort sans trop de honte.

Sur ces interventions, les enchères de 3 et 3♠ sont également des cue-bids mais, cette fois, comme il reste deux arrêts à chercher pour jouer 3SA, ils sont affirmatifs et non plus interrogatifs, c'est-à-dire qu'ils garantissent l'arrêt de la majeure nommée (et pas de l'autre, a priori, sans quoi on dirait 3SA, sauf en cas d'ambition de chelem).

  • Ouest
  • ♠ 854
  • ♥ AV5
  • ♦ R54
  • ♣ A963
ONES
23-
3

J'arrête les Cœurs. Si tu arrêtes les Piques, dis 3SA...

La suite de cet article (interventions par Contre, par 2SA, par un bicolore mineur... et tous les développements subséquents), ainsi que le document pdf téléchargeable, sont réservés aux membres VIP à jour de leur cotisation (40 € / an).

Si vous avez déjà un compte VIP, connectez-vous !! (en haut à droite de votre écran)

Si ce n'est pas le cas et que vous souhaitez régler cette somme dès maintenant et ainsi profiter d'un an de lecture en illimité, cliquez sur CE LIEN.