Dans l'Aubrac avec Marc Kerlero, été 2016

L'incontournable alligot

Et nous qui croyions que le "par" était à 3SA +1...

Marie-Ange : "Tiens, voilà le "Vautour" qui traîne par là !"

Cet été, du 24 juin au 1er juillet puis du 3 au 10 juillet, nous étions dans l'Aubrac, dans le village de Laguiole (Aveyron), célèbre pour ses couteaux.

L'accueil de tout le personnel du village Cap France "Fleurs d'Aubrac" a été particulièrement apprécié par tous les stagiaires... tout comme le cochon grillé !
Nous avons eu droit à 15 jours de soleil non stop, pour la deuxième année consécutive, histoire de faire taire les mauvaises langues prétendant qu'il pleut toujours lors des stages Kerlero ! Ca ne nous a pas empêché de travailler et de nous amuser à la fois !

Les cours ont lieu le matin, de 10 h 00 à midi (plus le premier soir, le jour d'arrivée) et les tournois commentés le soir, de 20 h 30 à 23 h 30, avec exclusivement des donnes d'application des cours. Marc Kerlero se promène au milieu des tables pendant le tournoi, ce qui lui permet de faire ses commentaires "à chaud". Bien entendu, chacun reçoit ensuite un livret avec le commentaire de toutes les donnes jouées, pour compléter le livret de cours distribué le matin.

Les thèmes abordés cette année (et qui changent tous les ans, bien sûr) :
1 - Les réponses conventionnelles de 1♣ 2♣ et 1 2 avec 5 Piques et 4 Cœurs.
2 - Les troisièmes couleurs artificielles.
3 - Les troisièmes couleurs naturelles ou semi-naturelles.
4 - L'entame à Sans-Atout.
5 - L'entame à la couleur.
6 - Laisser passer à Sans-Atout... ou pas !
7 - Le contrôle de l'atout.

Le niveau des stagiaires (36 la première semaine, 54 la seconde) est toujours très variable puisque les quatre séries sont représentées, ce qui n'est nullement génant : les moins aguerris découvrent des choses... et les plus aguerris découvrent qu'en fait, ils connaissaient le sujet bien moins bien qu'ils ne le pensaient !

On ne fait pas que du bridge... On visite aussi l'Aubrac et ses magnifiques églises Romanes.

Quelques exercices proposés :

  • Ouest
  • ♠ R74
  • ♥ R2
  • ♦ ADV963
  • ♣ 85
ONES
1-1♠-
2-3♣-
?
3SA : Est n’a pas cinq Piques (il aurait employé la troisième couleur artificielle à 2). Il arrête les Trèfles mais pas les Cœurs.

Guy : "Alors, tu comprends, quand elle a dit 4♣..."
La vache : "Dingue ! On joue ensemble ce soir ?"

  • Ouest
  • ♠ R7
  • ♥ R42
  • ♦ ADV963
  • ♣ 85
ONES
1-1-
2-3♣-
?
3 : Est a peut-être cinq Cœurs (il n’existe pas de troisième couleur artificielle sur ce début). S’il ne les a pas, et pas non plus d’arrêt à Pique, il dira 3♠ sur 3 et on dira 3SA.

Le groupe des Bordelais aiguilleurs du ciel... qui trinquent ! Ah, bravo...

  • Ouest
  • ♠ DV97
  • ♥ 63
  • ♦ 105
  • ♣ AV1086
ONES
--1
-2♣22♠
-3-4
fin

2♣ : Drury

3 de Cœur : bien sûr, on ne pourra pas vous reprocher d’entamer à Carreau (couleur du partenaire), mais Ouest sait que la défense tient très solidement toutes les couleurs : pour créer des levées, Sud n’aura d’autre solution que des coupes...

Jean-Claude (à droite) : "dis Pierre, tu me donnes l'adresse de ton coiffeur ?"

  • Ouest
  • ♠ 83
  • ♥ D1098
  • ♦ R8
  • ♣ A7543
ONES
--2SA
-3-4♠
fin

4♠ : fit quatrième, tous les contrôles.

10 de Cœur : vers une ouverture régulière forte et avec un honneur par couleur, on pourrait être attiré par l’entame sans doute neutre à l’atout (NS ont neuf Piques), mais les Cœurs sont très prometteurs (n’importe quel honneur en Est tomberait bien) et on n’accroche vraiment aucune des mineures : Sud va sans doute pouvoir défausser les Cœurs du mort et il y a urgence.

Deux donnes des tournois :

  • ♠ RV52
  • ♥ 754
  • ♦ R65
  • ♣ V96
  • ♠ 106
  • ♥ A92
  • ♦ 1093
  • ♣ ARD82
N
O
E
S
  • ♠ A74
  • ♥ 863
  • ♦ ADV74
  • ♣ 75
  • ♠ D983
  • ♥ RDV10
  • ♦ 82
  • ♣ 1043

Tournoi par paires

ONES
-
1♣-1-
1SA-2SA-
3SAfin

Entame : 2 de ♠
Par : 3SA +3

Le rituel : la partie de pétanque avec les Toulonnais.
Jean-Claude : "On ne risque rien, c'est Marc qui joue"
Béatrix : "Il est encore plus mauvais que Jean-Claude"
Louis : "Je ne veux pas voir ça !"

1SA : n’oubliez pas que les distributions 5-3-3-2 sont régulières : la redemande à 2♣ est exclue. 2SA : en match par quatre, on bondirait volontiers à 3SA directement.
Même si les Trèfles sont 3-3, il faut passer par l’impasse à Carreau pour arriver à neuf levées et les Piques menacent si elle rate. Le premier réflexe consiste donc à passer petit du mort, dans l’idée de laisser passer deux fois pour couper les communications adverses si les Piques sont 5-3.
Pourtant, il faut absolument prendre tout de suite, pour trois raisons !
- premièrement, les Piques sont forcément 4-4, car Nord a entamé du 2 (il ne peut donc pas en avoir cinq en quatrième meilleure et le laisser passer est sans objet).
- deuxièmement, si on laisse Sud prendre la main à la première levée, il y a le risque de le voir rejouer Cœur, auquel cas Ouest serait en grand danger de perdre trois ou quatre Cœurs, un Pique et un Carreau (si l’impasse rate),
- troisièmement, nous sommes en tournoi par paires et Ouest peut engranger un maximum de levées si les Carreaux et les Trèfles «roulent».
Conclusion, Ouest doit appeler l’As de Pique du mort, rentrer en main à Trèfle, réussir l’impasse à Carreau, encaisser toute la couleur, puis passer aux Trèfles : douze levées, merci bien !

  • ♠ V9732
  • ♥ V1097
  • ♦ 86
  • ♣ V9
  • ♠ 8654
  • ♥ AD
  • ♦ A
  • ♣ AR7654
N
O
E
S
  • ♠ D
  • ♥ R6543
  • ♦ RDV104
  • ♣ 32
  • ♠ AR10
  • ♥ 82
  • ♦ 97532
  • ♣ D108

Multi-duplicate

ONES
---
1♣-1-
1♠-3-
4fin

Entame : As de ♠
Par : 4 =

Pas toujours faciles, les exercices...

3 : quatrième couleur en jump qui montre un vrai bicolore 5-5, non forcing après passe d’entrée.
4 : la manche la plus raisonnable, probablement.
Est est obligé de couper le deuxième Pique et, sans plus de perdante dans la main, veut bien perdre deux atouts, à condition de rester toujours au moins aussi long que l’adversaire le plus long. Ayant déjà coupé une fois, il ne peut plus se permettre de perdre encore un de ses Cœurs.
Malheureusement, les atouts sont bloqués et si Est se contenter d’encaisser l’As de Carreau et As-Dame de Cœur, il explose !
La solution est particulièrement élégante. Pour conserver le contrôle, Est doit réaliser que la Dame de Cœur est un leurre : As de Carreau, As de Cœur et Dame de Cœur surprise du Roi, puis tous les Carreaux, en laissant traîner deux atouts : la course est gagnée !

Pour découvrir nos prochains départs, cliquez ici.

Pour lire un autre publi-reportage sur nos stages, cliquez ici.

Le déjeûner dans le "Buron"

Les cochons grillés...

Celle-là sera à moins de 4 mètres du cochonnet, je le sens !

Arlette : "Tu te rends compte... Il m'a dit 3♠ avec ce jeu pourri !"
Xavier : "Hummm.. il est bon le cochon !"
Annick : "Ben alors... moi aussi, j'ai dit 3♠ !"

Les ados grillés...

Futurs stagiaires ?

Une partie des ados...

Le spectacle des "petits" : énorme succès !

Ils ont aussi fait du "quad".

Mais si, c'est simple...

Les autres photos, en vrac... Mille pardons à ceux qui ne s'y retrouveront pas, mes piètres talents de photographe m'obligent à jeter les 3/4 de mes clichés !