L'Ordinateur qui triche !

Lorsque vous disputez une épreuve officielle organisée par la FFB et que vous recevez ensuite un relevé des donnes, il apparait sous le diagramme des symboles ésotériques et mystérieux ressemblant à ça :

4♠ E -420

.            ♣        ♦        ♥        ♠        S

N          7        7        8         3        4

S           7        6        7         2        4

E           4        4        4        10       7

O          3        4        3         9        7

et vous vous êtes sûrement demandé ce qu'ils signifiaient...

Grave erreur !

Il ne faut les regarder SOUS AUCUN PRETEXTE !!!

Je ne plaisante pas : c'est une catastrophe pour qui n'a pas douze titres mondiaux sur sa carte de visite, et encore !

Je m'explique.

Ces chiffres correspondent au nombre de levées que peut réaliser chaque joueur s'il est déclarant dans tous les atouts possibles, y compris Sans-Atout (le S).

Par exemple, dans notre tableau, Sud peut faire 7 levées s'il joue à l'atout ♣ ou , 6 à l'atout, 2 à l'atout ♠ et 4 à Sans-Atout. Est peut faire 4 levées à ♣, et , 7 à Sans-Atout et 10 à Pique.

Si personne n'est vulnérable, on voit que le meilleur score pour EO est de jouer 4♠ = par Est (pas par Ouest, qui chuterait ce contrat) et que Nord-Sud n'ont pas de bonne défense au palier de 5 (ils perdraient au mieux 500 à 5 contré joué par Nord - 8 levées). Le "par" théorique se situe donc à 4♠ par Est, -420, comme indiqué sur la première ligne.

Très intéressant en théorie... mais complètement inutilisable en pratique et même nuisible pour l'esprit. En effet, l'ordinateur qui fait ces calculs triche ! C'est-à-dire qu'il établit ces chiffres avec les quatre jeux sous les yeux, ce qu'un bon bridgeur ne fait pas, évidemment.

Prenons un exemple :

  • ♠ RV9
  • ♥ A42
  • ♦ 8765
  • ♣ AR3
  • ♠ 10532
  • ♥ D5
  • ♦ D9
  • ♣ DV1086
N
O
E
S
  • ♠ D876
  • ♥ 1096
  • ♦ RV102
  • ♣ 75
  • ♠ A4
  • ♥ RV873
  • ♦ A43
  • ♣ 942

Si vous faites jouer cette donne à quatre excellents joueurs, le contrat final sera probablement 4, joué par Sud.

Ouest va évidemment entamer de la Dame de Trèfle. Sud va prendre et manœuvrer ses atouts conformément aux probabilités : petit vers le Valet (sans tirer l'As dont il aura besoin plus loin). Ouest va faire sa Dame seconde et insister à Trèfle. A la recherche d'une défausse, Sud va, après avoir tiré le Roi de Cœur et conservé l'As du mort, chercher son bonheur à Pique : As et petit pour le Valet. Ca ne marche pas et Sud va donc chuter d'une levée, tout champion du monde ou d'Auvergne qu'il est (ne voyez-là rien de péjoratif concernant les Auvergnats, j'ai moi-même été plusieurs fois champion d'Auvergne en interclub et je les salue bien amicalement au passage).

Le par "humain " se situe donc à 4 -1.

Que va faire l'ordinateur ?

D'abord, il va entamer de la Dame de Carreau : choix parfaitement grotesque a priori... mais vachement malin quand on sait que le partenaire possède Roi-Valet-10 quatrièmes !

Evidemment, il triche aussi pour Sud, qui va donc tirer les Cœurs en tête : c'est mal joué en théorie, mais efficace quand la Dame est seconde derrière ! Après la purge des atouts, l'ordinateur va une nouvelle fois tendre son long cou virtuel, puis monter au mort à Trèfle pour présenter le Valet de Pique ! Incongru, comme maniement, non ? Mais c'est ici le bon moyen pour faire trois levées dans la couleur, qu'Est couvre ou pas de la Dame. Résultat des courses : onze levées et voilà-t'il pas qu'on vous affiche sur le relevé des donnes : 4 S +1 650 ! En fait, il va même vous afficher 3SA S +2 660, tant qu'à faire, puisqu'on peut faire onze levées à Sans-Atout en jouant de la même "divine" façon !

Le pauvre déclarant qui a joué le coup normalement et donc chuté 4 se couvre alors la tête de cendres (zut, j'aurais dû tirer les Cœurs en tête pour gagner, mais la onzième, là, je ne vois pas...) et, bien sûr, son partenaire en rajoute une couche : mon pauvre ami, tu es vraiment nul, tu as fait deux levées de moins que le par, pfff...

Et je vous passe les 6SA = avec 28 points dans la ligne, un fit neuvième à Pique, un singleton, deux impasses qui marchent plus un partage 3-3... et les défenses à 7 contré moins 8 en fit 5-3 (2000) parce que 7 gagne (2140) en piquant le Roi de Carreau sec derrière avec neuf atouts !

Bref, vous avez compris : ne tenez aucun compte de ces chiffres, ils sont parfaitement ridicules.

Ecrivez votre témoignage
1
2
3
4
5
Envoyer
     
Annuler
Donnez votre témoignage !!
Note moyenne 
 6 témoignages
je te soutiens Marc

merci pour la démo qui montre combien l'excès de justification tourne à la pantalonnade
je ne comprends pas que les créateurs de ces fiches s'obstinent à conserver ces tableaux grotesques

by Philippe Taymans on Blank Business Name
Votre article sur

Quelle véhémence dans votre article !
Il faut expliquer gentiment aux bridgeurs, que le tableau présenté est calculé par l'ordinateur sur le principe du "Double Dummy" (double mort), c'est-à-dire finalement à cartes ouvertes.
Ce n'est qu'une indication comme une autre.
Personnellement je prends le tableau comme suit : il est impossible de faire mieux que ce qui est présenté, et j'en reste là ... comme tous les joueurs sensés, me semble-t-il.
Votre article s'adresse donc à des joueurs ... qui ne le sont pas, et ceux-là, pfff

Mon article s'adresse à des gens qui n'ont pas deux titres de champions du monde sur leur carte de visite et qui ont du mal à comprendre que ce n'est pas parce qu'il y a marqué que le "par" est à 6SA = qu'il fallait demander 6SA ni même gagner ce contrat grâce à deux partages 3-3 plus une rétro-impasse impossible à choisir si on ne voit pas les 4 jeux. Ces chiffres qui n'ont strictement aucun sens bridgesque faussent totalement l'analyse post-mortem que toute paire désireuse de progresser doit faire après une compétition. Donc, non seulement ils n'apportent strictement rien d'utile, mais ils sont même extrêmement nuisibles.
Et oui, je suis véhément, car en colère. Moi qui consacre passionnément ma vie à tenter de faire progresser les gens et à leur apprendre à ne surtout jamais faire la politique du résultat, je considère que ces chiffres absurdes "bouzillent" tout mon travail.

by Thierry de Ravinel on Blank Business Name
Aléatoire ?

D'accord sur le fait que les distributions de l'ordinateur sont vraiment aléatoires, par contre je crois sincèrement que "l'alé" en question est perfectible.Certes les distributions répondent aux statistiques (nombre de 5.3.3.2, 5.5.2.1, etc...), mais si on approfondi un peu plus il y a quelques anomalies.Une en particulier que j'ai remarqué: lorsque qu'on donne un coup de sonde et qu'un honneur tombe derrière l'as ou le roi, la probabilité qu'il soit accompagné de l'honneur manquant est beaucoup plus forte que dans la vraie vie.Or les statistiques recommandent en principe de faire l'impasse à l'honneur manquant après un coup de sonde....J'ai remarqué ca à l'entraînement national, sur FUN BRIDGE, etc...et je pense qu'ils doivent utiliser les mêmes algorithmes pour générer ces aléas.Donc ok, c'est pas mal, mais à mon avis il y a encore du travail pour que les vraies statistiques soient complètement respectées...

J’avoue ne pas avoir remarqué ce phénomène. Il faudrait que vous releviez un grand nombre de donnes pour étayer votre hypothèse, avant de contacter la FFB. S’il y a un bug dans leur variable aléatoire, il faudrait effectivement qu’ils résolvent le problème.

by Brethes on Blank Business Name
Pas convaincu

Pas très convaincu par cette accusation. Il suffisait de dire que l'analyse est faite à 4 jeux visibles et donc pas dans des conditions normales. Cela est sans doute moins spectaculaire que de proclamer l'ordinateur triche.D'ailleurs autre part le jeu des deux camps étant idéal l'indication n'est en général pas si éloigné de la réalité.

Je ne pense pas que l’ordinateur puisse se vexer qu’on le traite de tricheur 🙂
Quant au fait que le jeu des deux camps est idéal et que cela rétablisse un équilibre qui nous rapproche d’un jeu « humainement » parfait, je ne suis pas d’accord du tout. Il suffit de regarder le nombre de « pars » totalement farfelus proposés par l’ordinateur : à la louche, je dirais un sur deux ou un sur trois.

by Grimaldi Romaine on Blank Business Name
Affichage

Excellente démonstrationJe vais afficher cet article dans le Club avec naturellement un encouragement à visiter Amour de bridge ...Merci pour cette mise au point

by Denis VAUCHEREY on Blank Business Name
Mise au point

Une mise au point bienvenue !Il peut même sembler étrange que les fiches ambulantes des Rondes Société Générale puissent afficher ces statistiques trompeuses pour des joueurs non aguerris.