Les Olympiades de 1980


De gauche à droite : Christian Mari (les bras en l'air), Paul Chemla, Jimmy Ortiz (président de la fédération mondiale à l'époque), Michel Perron, José Damiani (tenant la coupe, président de la F.F.B de l'époque, futur président de la fédération mondiale), Michel Lebel, Henri Svarc, Philippe Soulet et enfin, Pierre Schemeil, capitaine de l'équipe de France.

De l'avis général, les Olympiades de 1980 furent un grand moment de l'histoire du bridge mondial... et, bien sûr, du bridge français.

La finale opposant les Etats-Unis (Hamman-Wolf / Soloway-Rubin / Hamilton-Passel) à la France (Chemla-Mari / Lebel-Perron / Svarc-Soulet) est considérée comme l'un des matches les mieux joués de tous les temps.

La victoire française n'en fut que plus belle, évidemment.

Je vous propose aujourd'hui de prendre les cartes de Paul Chemla, pour les enchères, puis de Christian Mari pour le jeu de la carte, sur une donne issue de la poule demi-finale (quatre équipes, Brésil, France, Norvège et Taïwan combattent pour une qualification pour la finale. De l'autre côté, on trouvait le Danemark, la Hollande, les Etats-Unis et l'Indonésie). Vous jouerez contre une redoutable équipe Norvégienne qui repartira d'ailleurs à Oslo avec la médaille de bronze et qui compte dans ses rangs un jeune homme prometteur de 22 ans nommé Tor Helness (son partenaire actuel, Geir Helgemo, avec qui il forme aujourd'hui l'une des toutes meilleures paires du monde, n'a encore que dix ans à cette époque).

 

 

 

 

Tor Helness

Donne 14 :  Est donneur, Personne vulnérable.

Vous êtes en Sud avec la main suivante :

  • Sud
  • ♠ AR6
  • ♥ A
  • ♦ RD86
  • ♣ RDV63
ONES
-?

Quelle est votre ouverture ?

1♣ ?

2♣ fort indéterminé ?